Véritable icône du 20ème s., Frida Kahlo, peintre mexicaine, devrait être un exemple de courage et de réussite pour toutes les femmes. Revenons sur l’histoire de cette femme qui a su marquer son époque.

C’est à l’âge de 8 ans que les problèmes de santé de Frida commencent. Atteinte de poliomyélite, ses camarades lui attribuent le surnom de Frida l’estropiée. L’année de ses 18 ans, Frida est étudiante dans un des meilleurs établissements du Mexique et se destine à une carrière de médecin. Malheureusement, la jeune prodige est victime d’un accident de bus mais s’en sortira miraculeusement avec de nombreux séquelles. Frida est alors immobilisée et due subir pas moins d’une trentaine d’opérations. Dans l’impossibilité de se déplacer, son père et sa mère lui offrirent tout le matériel nécessaire pour peindre ainsi qu’un miroir qu’ils accrochèrent au dessus de son lit. C’est comme ça que Frida commença à réaliser ses premières peintures et pourquoi il s’agit principalement d’autoportraits.

Intéressée par la politique, elle défend aussi l'émancipation des femmes mexicaines dont la place reste encore marginale dans cette société qui demeure très machiste.

Elle se mariera un peu plus tard avec le peintre Diego Rivera. Malgré son physique plutôt ingrat, Diego a beaucoup de succès auprès des femmes. Il a déjà été marié deux fois et a toujours eu des maitresses. Sa relation avec Frida n’y changera rien. Celle-ci décidera d’ailleurs d’en faire de même. En 1935, Frida s’aperçoit que son mari entretient une relation avec sa sœur et décide de partir seule à New-York. Elle finira finalement par lui pardonner à la condition de cesser toute relation adultère.

Mais c’est sur le plan artistique que Frida est époustouflante, notamment grâce à son style inspiré de l’art populaire mexicain. Plutôt discrète, c’est seulement en 1939 qu’elle exposa pour la première fois ses œuvres à New-York.

Elle rencontra les plus grands artistes de son époque tel que Picasso ou Miro en France ou au Mexique. C’est seulement en 1953 qu’une grande exposition lui est consacrée au Mexique mais son état s’est considérablement dégradé. Elle mourra peu de temps après.

 

C’est finalement en 1970 que ses œuvres connurent un véritable succès planétaire.

 

     

Cet été Elevenparis l’érige pour la première fois en modèle de style et d’idéologie, en lui donnant le rôle principale sur une capsule de T-shirts et sweats colorés, ponctués de messages forts.

Inspirée par cette nouvelle égérie, la philosophie de Elevenparis «Life is a Joke» devient «Viva la Vida» & «Women’s rights».

  

"Ne fais pas attention à moi.
Je viens d'une autre planète.
Je vois toujours des horizons où tu dessines des frontières"

 

Frida Kahlo